Les aide-mémoires remis aux élèves sont souvent complexes et incompatibles avec le fonctionnement cérébral. En effet, ils ne sollicitent qu'un hémisphère du cerveau, alors que les apports des neurosciences ont mis en évidence la nécessité de favoriser les connexions entre les deux hémisphères.

La présentation sous forme circulaire, à l'image des cartes mentales, suit ce concept et facilite la mémorisation à long terme.

Les documents présentés ci-après, qui constituent un exemple de documents remis aux stagiaires lors des formations en orthographe, s'inscrivent dans ce processus.

Le premier d'entre eux concerne les mots invariables. Alors qu'ils font l'objet de multiples entrainements en classe, ils restent souvent mal orthographiés. Le support ci-joint (le « cactus ») se substitue aux longues listes inefficaces et, contrairement à elles, permet d'établir des associations de nature à optimiser leur mémorisation.

Il s'agit d'un support proposé aux élèves de primaire et collège. Pour les apprenants plus âgés, le support est adapté en conservant le même principe mais en l'enrichissant de mots plus complexes.

Des mots qui s'écrivent toujours pareil

La conjugaison est souvent le cauchemar des enfants et de nombreux adultes. Les aide-mémoires ci-joints visent à offrir le meilleur compromis efficacité – facilité de mémorisation.

 

Comment écrire la terminaison des verbes